Abeille précède en tractant la calèche Aldino

La roulotte : construction, gabarit, réglementation du véhicule

Tu dois respecter le code de la route et le gabarit routier. En France, 2m55 de large max (en général on fait dans les 2m max).
Un catadioptre oranges tous les 3m de long (max 14m au total donc large!) . et 2 triangulaires rouges à l’arrière, blanc à l’avant gauche minimum.
Feux de position blanc à l’avant et rouge à l’arrière si circulation de nuit ou par manque de visibilité. Gyrophare fortement conseillé.
Système de freinage et rétroviseur à gauche obligatoires en France.
L’assurance n’est pas obligatoire.
Il n’existe pas (encore) de certificat d’immatriculation ni d’homologation.

Accessoires

Le changement de direction doit être signalé, à minima par la chambrière voire par un clignotant. Un gyrophare n’est vraiment pas un luxe. Si quelqu’un circule à pied, gilet jaune préférable.

Circulation sur la voie publique ouverte à la circulation automobile.

Certaines voies sont interdites, de fait, à la circulation hippomobile (autoroute et toute voie comprenant le panneau carré bleu représentant une voiture).
D’autres le sont à titre exceptionnel : traversée de certaines villes (Paris, Lyon etc), voies piétonnes, voies sur berge etc suivant les arrêtés municipaux pris localement.

Règles générales

Les attelages hippomobiles sont considéré comme n’importe quel autre véhicule.
A ce titre, le code de la route s’applique (arrêt aux stop, feux etc).
Quelques règles Napoléonienne persistent cependant :
priorité à un attelage venant de droite s’il est en montée, même s’il y a un STOP (mais bon personne en le sait donc faire gaffe!).
L’attelage ne peut comporter plus de 3 chevaux de front.
S’il y a plusieurs attelages d’affilés, le nombre de chevaux est limité par attelage (4 il me semble). Il est fortement recommandé de signaler que la roulotte est tractée par des chevaux et rappeler qu’il faut dépasser à moins de 20km/h et plus de 1m50…
La présence d’un convoyeur est obligatoire à partir de 3 attelages en convoi.

Compétences et diplômes

Aucun diplôme n’est légalement requis. Cependant, afin d’acquérir les bases de l’attelage, il est fortement recommandé de suivre une formation et de pratiquer un régulièrement avant de se lancer sur la route. Le programme du galop 5 semble une bonne base d’apprentissage. La connaissance des chevaux est, bien évidemment, le béa-ba.
Les chevaux doivent être formés et, surtout, habitués aux bruits et autres engins susceptibles de leur faire peur. Cette désensibilisation ne se fait pas en 2 semaines dans un centre équestre… Soit dit en passant, tout peu, potentiellement, leur faire peur donc la gamme est très vaste (panneau, fanion au vent, drapeau, parapluie, vélo, marquage au sol original, animaux divers et variés etc). Même un cheval expérimenté et habitué peu, un jour, prendre peur.
L’encadrement professionnel est indispensable pour se former et accompagner ses chevaux sur la route.
Par contre, l’attelage en roulotte n’est pas le même que celui qui est enseigné de façon académique. Nous nous rapprochons plus du travail agricole (charges lourdes à tracter lentement mais longtemps).
La meilleur formation, c’est la route! On n’imagine même pas toutes les situations auxquelles nous sommes confrontées au quotidien…

Latcho drom à tou.tes.s

Document complet avec textes de loi ICI (ça peut aider pour remplir un constat ou aller voir les condés).

Sources :
Legifrance : code de la route
wikipédia
Equipedia
http://www.equinfo.org/chemins/codes/crcaval.htm
http://aequus.fr/articles/print.php?id=16